LA VENTILATION DE SA TOITURE

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Ventilation des tuiles :concept artisan91 http://www.artisan91.fr
Ventilation en sous-face de la couverture par vd-couverture91. La ventilation de la sous- face des tuiles et de leur support doit être assurée. L’espace à ventiler sous couverture est constitué : • soit par le volume du comble dans le cas d’une isolation disposée en plancher ;  soit par la lame d’air contenue entre, d’une part la sous-face de la couverture et de son support, et, d’autre part, la face supérieure de l’isolant ou de l’écran dis posés sous rampant. Complémentairement, lors de la mise en œuvre d’un écran, la sous-face de celui-ci doit être également ventilée. Section et répartition des orifices de ventilation de la sous-face de la couverture. Suivant la configuration de la couverture, les sections totales des orifices de ventilation sont données dans le tableau ci-après, en fonction de la surface de la couverture projetée horizontalement et limitée aux locaux couverts. Dispositions particulières et accessoires destinés à la ventilation de l’espace sous couverture. Les jeux entre les tuiles ne permettant pas la ventilation nécessaire, celle-ci doit être assurée par une entrée d’air en partie basse et une sortie d’air en partie haute de la couverture, au moyen de systèmes de ventilation linéaires en faîtage et en égout, ou au moyen de tuiles de ventilation (chatières ou autres) disposées en quinconce sur une ligne haute et une ligne basse. En égout. Des orifices de ventilation sont constitués : • dans le plan de la couverture, par des chatières des tuiles de ventilation, ou des orifices résultant de la forme géométrique des tuiles ; • en façade ou en avancée de toit, par des grilles ou des fentes continues. Dans le cas de fente, la plus petite dimension des orifices et au minimum de 10 mm. Dans le cas où cette dimen- sion est supérieure à 20 mm, il doit être disposé un grillage à mailles fines destiné à s’opposer à l’intrusion des petits animaux. En faîtage. Les orifices de ventilation sont constitués : • soit par des chatières, des tuiles de ventilation ou des orifices résultant de la forme Ecrans . On entend par «écran», un élément généralement continu souple ou rigide, interposé entre le comble et la face interne des tuiles. L’écran doit permettre la fixation des liteaux supports des tuiles ainsi que les contre-liteaux destinés à assurer la ventilation de la sous-face de ces dernières, et pour lesquels les dispositions à respecter sont définies aux paragraphes ci-après. Ecran souple. L’écran est fixé tendu sur les chevrons et le niveau d’appui des liteaux est relevé par une contre-latte d’épaisseur minimale de 20 mm, clouée sur la face supérieure du chevron. En égout, l’écran doit être raccordé de façon à ce que les eaux de fonte des éventuelles pénétrations Les avis techniques concer- nant les écrans souples de sous-toitures précisent les particularités de pose en matière : • d’écartement maximal admissible des chevrons supports ; • de valeur du recouvrement minimal des lés en fonction de la pente de la couverture. La ventilation doit être assuré. Ecran rigide. Ecran en bois ou en panneaux dérivés du bois. Afin d’assurer le passage de l’air, le plan d’appui des liteaux est relevé par un contre-liteau d’épaisseur de telle sorte qu’un espace de 20 mm minimum soit réservé sous les liteaux. de neige poudreuse soient reconduites à l’extérieur du bâtiment:Pour de plus amples renseignements vous pouvez visiter notre blog sur notre site   http://www.artisan91.fr


  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »